Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.

Blog Details

L’OMS appelle la Tanzanie pour son absence de réponse au COVID-19

L’OMS appelle la Tanzanie pour son absence de réponse au COVID-19

Le  directeur général de l’ Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a publié  samedi une déclaration qualifiant le manque de  réponse au COVID-19 en Tanzanie de «très préoccupant». 

Cela fait suite à 10 mois de déni du COVID-19 , de désinformation et de manque de transparence  de la part du gouvernement du pays.

“Cette situation reste très préoccupante. Je renouvelle mon appel à la Tanzanie pour qu’elle commence à signaler les cas de COVID-19 et à partager des données. J’appelle également la Tanzanie à mettre en œuvre les mesures de santé publique dont nous savons qu’elles contribuent à briser les chaînes de transmission et à se préparer à vaccination », a-t-il écrit.

 

Pourquoi c’est important: les  déclarations de l’OMS ciblant des pays spécifiques sont rares.

Le gouvernement tanzanien a cessé de signaler les cas de COVID-19 à l’OMS en mai 2020 et le président John Magufuli a nié la présence du virus dans le pays et a mis en garde contre l’utilisation de vaccins, suggérant que les Tanzaniens seraient utilisés comme cobayes. Bien que le pays soit éligible pour recevoir des dons de vaccins de la Facilité COVAX, il n’a pas pris de mesures pour recevoir des doses.

Ce manque de contrôle de la pandémie se répand. Les voyageurs tanzaniens dans les pays voisins et ailleurs sont testés positifs au COVID-19, selon le communiqué.

La semaine dernière, Maalim Seif Sharif Hamad, vice-président des îles semi-autonomes de la Tanzanie de Zanzibar, est décédé des suites du COVID-19. Le chef de la fonction publique, John Kijazi, est décédé le même jour, mais la cause du décès n’a pas été rendue publique.

Le 10 février, l’ambassade américaine en Tanzanie a mis en garde contre  «une augmentation significative du nombre de cas de COVID-19» dans le pays. 

Et ensuite: à la suite de la déclaration de l’OMS, Magufuli a encouragé les gens à porter des masques dimanche, malgré les déclarations précédentes décourageant leur utilisation. Alors qu’il avait précédemment déclaré la Tanzanie exempte de COVID-19, vendredi, Magafuli a suggéré que le virus circulait dans le pays, mais a appelé à la prière plutôt qu’à des verrouillages comme solution.

 

Article de  Sara Jervingsarajerving  traduit par Ranieri Ghjuvan

Sara Jerving est une journaliste spécialisée en santé mondiale basée à Nairobi. Son travail a été publié dans le Wall Street Journal, le New York Times, le Los Angeles Times, Vice News et Bloomberg News, entre autres. Sara est titulaire d’une maîtrise de l’École supérieure de journalisme de l’Université Columbia, où elle était boursière Lorana Sullivan. Elle a été finaliste pour le Livingston Award for Young Journalists en 2018, faisant partie d’une équipe de Vice News Tonight sur HBO qui a reçu une nomination aux Emmy Awards en 2018 et a reçu le Philip Greer Memorial Award de la Columbia University Graduate School of Journalism en 2014. Elle a rapporté de plus d’une douzaine de pays.
laissez votre commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduire

CorsicanFrenchItalian
Votre pub Ici
Votre Pub Ici


Haut